mercredi 14 janvier 2009

enseigner la CDD aux SEGPA tome 6 : petites victoires

nous voici arrivé à l'IRD 6 : la classification des documentaires. La Dewey enseignée aux 6èmes n'a pas grand intérêt mais la Dewey enseignée aux SEGPA, là, c'est interessant! en une heure, nous avons fait la moitié de la fiche :

Définition : Une classification est un système organisé et hiérarchisé de classement des connaissances dans un domaine particulier, voire de la totalité des connaissances.

Il peut exister plusieurs systèmes de classement.

En 1876, Melvil Dewey a inventé une classification décimale, visant à classer l’ensemble des savoirs humains dans les bibliothèques.

- Les livres documentaires sont classés d’après leur Thème ou sujet.

A chaque thème correspond une classe, numérotée de 000 à 900.


000 = Généralités

100 = Philosophie

200 = Religions

300 = Société

400 = Langage

500 = Sciences

600 = Techniques

700 = Arts et loisirs.

800 = Littérature.

900 = Histoire et géographie


Pour faciliter l’accès libre des lecteurs dans les rayons, on utilise aussi une couleur pour chaque classe.


ça, c'est ce qu'on attend des élèves à la fin. et voici comment s'est déroulée la séance d'hier.

premier geste : désamorcer les surprises. Je préviens les élèves, avant même l’entrée au CDI, qu’aujourd’hui, ils auront besoin de crayons de couleurs. Leur professeur repart alors dans la salle pour chercher des pochettes de crayons supplémentaires au cas où. Rappel de la cotation des livres de fictions, où sont-ils dans le CDI. Rappel difficile car leur dernier cours date d’avant les vacances. J’en profite pour leur faire découvrir la nouvelle signalétique. Ils découvrent que les livres documentaires sont distincts des fictions. Un élève s’interroge sur la définition du mot « usuel » qui est affiché : ce sont les livres dont on se sert beaucoup (dictionnaires, encyclopédies, atlas).

Je les interroge sur leur propre système de rangement : par ordre d’arrivée, par taille, par ordre alphabétique, par couleur. Je leur demande s’il n’y aurait pas plus pratique pour ranger les livres afin qu’ils les aident dans leurs exposés. La notion de rangement par thème apparaît tout de suite (beaucoup plus vite qu’avec les autres 6°). Je leur explique l’universalité de ce système de classement inventé par Dewey. Nous nous arrêtons sur le mot « classification » : qu’est-ce qu’il leur rappelle ? « Classer », « classe ». Il s’agit, en effet, de classer les livres dans 10 grandes classes ou thèmes définit par Dewey.

Nous avons ensuite abordé ces 10 classes, comme les doigts de la main. Quelques difficultés à cause de la prise en compte du 0 (10 classes qui vont jusqu’à 9…). Les indices disposés sur les étagères permettent aux élèves de remplir les thèmes : les élèves sont heureux de pouvoir répondre, ceux qui sont près des étagères vont chercher les ouvrages pour vérifier qu’ils parlent bien de sciences, d’histoire, d’art, etc.… nous passons ensuite aux couleurs. Les élèves ont remarqué que les panneaux étaient écrits de différentes couleurs, certains prennent même de l’avance en coloriant les cases avant qu’on les aborde. Chaque élève va chercher un livre portant l’étiquette de la bonne couleur, ce qui me permet de voir ceux qui ont compris (certains aident même l’élèves chercheur en lui disant où aller). La séance prend fin. Les élèves sont très volontaires pour une séance que je pensais très difficile. A la fin de la séance, j’ai parlé avec leur professeur de math afin de savoir où ils en sont en math car la prochaine fois, nous allons aborder les subdivisions décimales. Les élèves ne l’ont pas encore vu, donc, il faut trouver des images afin de rendre concret les décimaux.


* indice pour le titre, ceci est...petit scarabée

3 commentaires:

Elsa a dit…

pas de commentaires... personne pour m'aider... j'avoue que je suis autant inspirée que pour les autres... j'ai le droit à un indice supplémentaire? (ça fait 4 fois que je regarde donc je laisse un commentaire quand même)
Je profite pour dire que ton post est difficile à lire... tu as du oublié de le mettre en arial (d'ailleurs ça me rapelle une conférence de je ne sais plus qui sur le sujet) du coup je suis fatiguée j'ai pas tout lu (désolée)

mali a dit…

c'est le titre d'une des séries écrites tirées de star Wars ("petit scarabée")... un petit effort!

Elsa a dit…

ah bah forcément ... moi et star wars ça fait 4...
en tout cas c'est mieux en arial ;) merci